Résumé de la cour Baronniale de la Feste des Glaces

Étant à la cour de leurs excellences Baron Godfroy de Falaise et Alisay de Falaise par consentement Royal de leur Majesté Edward et Thyra en terre du Havre des Glaces en ce 6ieme jour de Décembre A.S.49 (2014)

Hérault de court : Dominus Eginhard d’Aix la Chapelle
Résumé de court : Dominus Eginhard d’Aix la Chapelle

  • Ouverture de la cour
  • Remerciement au Roi et la Reine pour leurs présences et dévouement
  • Jeux de rôle avec des ananas qui sont un fruit interdit en présence de la reine. Lecture de l’Édit Royal sur les Ananas.
  • Remerciement par Baron Godfroy a tous les ancien barons du Havre des Glaces présent!
  • Boiarine Mikhail Vladimiroff Tatarine présente le nouveau champion d’escrime de la Baronnie, Alfaris Mohamad
  • Boltok présente le nouveau champion de combat en armure du Havre, Alfaris Mohamad
  • Son Excellence Arthur de Beaumont, Seigneur Sigfrid Herrmann, Sayyid Ike, Boiarine Mikhail Vladimiroff Tatarine, Dame Yolente van der Brugghe, Lord Martyn Haliwell et Master Steffan ap Kennydd reçoivent le Chiffre du Baron
  • Seigneur Sigfrid Herrmann reçois un Coram Populo
  • Dame Marguerite de Gui reçois l’Ordre du Pèlerin
  • Sven d’Al Karakal reçois l’Ordre du Meritum Martialis
  • Seigneur Aldéric de Montbise reçois la Décoration des Glaces

FIN DE LA COUR BARONNIALE DE LA FÊTE DES GLACES

Dominus Eginhard d’Aix la Chapelle

Point d’ananas en présence de la Reine!

Tous connaissent les talents d’archère de notre Reine Thyra.

Lors de la dernière grande Guerre de Pennsic, notre Reine, qui n’était alors que notre Princesse de Tir-Mara, se rendit avec sa retenue, au champ de tir dans le cadre du tournoi en l’honneur de Saint-Sébastien. Durant la journée, les participants ont dû prouver leur adresse en atteignant, tout d’abord de petit objets, comme des ananas, pour ensuite s’attaquer à des cibles plus imposantes tels que des sangliers. N’écoutant que son courage notre bien aimé Princesse d’alors atteignit facilement les 3 premières petite cibles, mais la quatrième ne se laissa pas atteindre. Cette dernière cible se moqua de notre Princesse, en se déplaçant pour éviter chaque trait qu’elle lui décochait. Exaspérée, notre Princesse s’empressa de déclarer ‘’Cette ananas est banni!’’ Un sage membre de sa suite avisa la Princesse que cette dernière ne possédait pas encore un tel pouvoir, mais qu’il serait sien bientôt.

Lors du couronnement, le premier édit de notre Reine se lit donc comme suit….

‘’Par Thyra, reine.
-Considérant que la paix de notre bon royaume courre grands périls, par les outrages de la redoutable et sinistre créature connue comme la « piña de Indes », connue aussi sous le nom de « Pomme de pin des Indes » récemment apportée du Nouveau monde en nos terres par des agents espagnols ayant en tête de malveillantes fins.
-Considérant que notre Royale personne fut grandement harcelée et profondément troublée par la dite créature sur le champ de tir de la Grande Guerre de Pennisc.
-Considérant qu’il est de notre volonté de rendre justice, tranquilité et paix à notre royaume. Nous condamnons donc à un perpétuel exil de notre grand Royaume les dites « piña de Indes » se trouvant en notre Royaume.

Si de telles créatures sont trouvées, là où la volonté royale est respectée, elles devront être remises aux mains de Sa Majesté la Reine, elles devront être mises aux fers, leurs oreilles coupées et clouées sur la place du marché pour être contemplées par tous, puis exilées du Royaume.

Si après cela, les dites créatures sont retrouvées errantes à nouveaux sur les terres royales, elles seront pendues haut et court. Aussi, nous usons de notre autorité royale pour interdire avec véhémence à tous nos sujets de placer la Couronne royale en présence de l’infâme créature connue comme « la piña de Indes » sous peine de trahison, de saisie des biens et des terres et même de mort.’’

Après cette édit, quelques représentants du fruit offensant furent présentés à la Reine qui ordonna qu’on s’occupe d’eux (à la cuisine) en guise de leçon aux aux autres infâmes fruits. La tâche fut expéditive, leurs dépouilles présentées à la Cour, leurs têtes fichées à la pointe des lances et leurs chairs laissées aux bons soins des maîtres queux royaux pour le plus grand plaisir de nos Souverains.

Tiré du EastKingdom Gazette
Texte : Mistress Alys Mackyntoich
Traduction : Leurs Excelleneces Alisae et Godfroy de Falaise